Bienvenue

Credits : Juliette_Fradin

Je suis Professeure de sociologie à l’Université Paris-Dauphine (Université PSL) et membre du laboratoire IRISSO. En 2016-2017, j’ai été membre de la School of Social Science à l’Institute for Advanced Study à Princeton. Je m’intéresse aux dimensions économiques et juridiques de la famille : transmissions patrimoniales, séparations conjugales, organisation des économies domestiques, division du travail entre conjoint·es, etc.

Dans Le genre du capital. Comment la famille reproduit les inégalités, paru à La Découverte en 2020, Sibylle Gollac et moi enquêtons sur les calculs, les partages et les conflits qui ont lieu au moment des séparations conjugales et des héritages, avec le concours des professionnels du droit. Le livre explique pourquoi, malgré un droit formellement égalitaire, les inégalités de richesses entre hommes et femmes s’accentuent et comment la société de classes se reproduit grâce à l’appropriation masculine du capital. 

Depuis 2008, je participe à une vaste enquête collective sur le traitement judiciaire des séparations conjugales en France et au Québec. Dans ce cadre, j’ai participé au collectif Onze qui a publié Au tribunal des couples. Enquête sur des affaires familiales (Odile Jacob, 2013). Ce livre a été récemment adapté en BD par Baptiste Virot (Casterman, 2020). Depuis 2018, ce collectif s’est élargi au sein d’une nouvelle équipe pluridisciplinaire composée de sociologues, politistes, juristes, économistes et géographes qui s’intéressent aux inégalités sociales dans la justice civile (équipe JUSTINES: site dédié).

Mes autres travaux de recherche ont porté sur l’indépendance professionnelle, les entreprises familiales, particulièrement dans le secteur agricole. Dans ma thèse de doctorat, j’ai étudié les transmissions familiales des exploitations viticoles de Cognac. Au travers de mes activités d’enseignement, je m’intéresse également aux études de genre, la sociologie du travail et à la méthodologie de la recherche en sciences sociales.