Au tribunal des couples

Depuis 2008, je participe aux activités des collectifs RUPTURES. Nous étudions le traitement judiciaire des séparations conjugales en France et au Québec (site dédié). Depuis 2018, ce collectif s’est élargi au sein d’une nouvelle équipe pluridisciplinaire composée de sociologues, politistes, juristes, économistes et géographes qui s’intéressent aux inégalités sociales dans la justice civile (équipe JUSTINES: site dédié).

Le Collectif Onze, Au tribunal des couples, Enquête sur des affaires familiales, Odile Jacob, 2013

Divorces et séparations conjugales sont aujourd’hui fréquents. Tout un chacun, marié ou ayant des enfants, peut avoir affaire à la justice familiale pour régler les conséquences de sa rupture. Cette institution publique est censée mettre en œuvre un droit identique pour toutes et tous. Mais les justiciables se voient-ils accorder la même attention selon leurs ressources et leurs conditions de vie ? Et la justice conduit-elle effectivement à plus d’égalité entre les hommes et les femmes ?

Pour le savoir, ce livre nous fait entrer au tribunal des couples, dans ces chambres de la famille des tribunaux de grande instance, où juges aux affaires familiales, greffières et avocats font face à un contentieux massif. L’ouvrage est issu d’une enquête d’une ampleur inédite, combinant données statistiques, observations d’audiences, consultations de dossiers et entretiens avec ces professionnels. 
Pour ce faire, il a mobilisé, de l’enquête à l’écriture, une équipe de sociologues rassemblés ici sous le nom de Collectif Onze. Leur conclusion est sans appel : malgré les bouleversements de la vie conjugale et les transformations du droit de la famille, la justice participe à la reconduction de l’ordre social entre les sexes et entre les classes.

Le Collectif Onze est composé de Céline Bessière (Université Paris-Dauphine), Emilie Biland (Université Laval), Benoît Coquard (Université de Poitiers), Aurélie Fillod-Chabaud (Institut Universitaire Européen), Sibylle Gollac (CNRS), Wilfried Lignier (CNRS), Muriel Mille (Université Laval), Julie Minoc (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), Samuel Neuberg (EHESP), Sabrina Nouiri-Mangold (EHESS) et Hélène Steinmetz (ENS).

Quelques comptes-rendus du livre :

A. Jolivet pour Lectures, liens socio ; J. Casey pour La Gazette du Palais; C. Cardi pour la Revue Française de Science Politique; M. Ségalen pour Ethnologie Française; C. Régina Nichnig pour Nouvelles Questions Féministes ; J. Ancian pour Travail, Genre et Sociétés ; E. Bernheim, pour Droit et Sociétés; M. Pichard pour Cahiers du Genre; Tiziana Loup pour Contretemps

Adaptation en BD de Au Tribunal des couples, par Baptiste Virot, Casterman 2020

Pour le meilleur et pour le pire : lorsque l’intime rencontre la justice ! Malika est greffière dans un tribunal. Chaque jour, elle voit défiler des dizaines de couples qui se séparent, issus de tous les milieus sociaux. Des hommes et des femmes se disputent sur
les horaires de visite des enfants, le montant de la pension alimentaire.
Malgré le caractère répétitif des affaires, la juge avec qui Malika travaille cherche toujours des solutions. Mais un jour, elle lui annonce qu’elle change de poste. Le juge qui la remplace
est bien moins investi… et risque de faire des dégâts.
Basée sur près de 300 audiences, et autant de dossiers de séparation, cet album donne une vision exhaustive de la justice des affaires familiales à l’heure ou le divorce par consentement
mutuel est lancé, justement pour décharger les tribunaux…

Quelques compte-rendus de la BD : ici et , mais aussi dans La librairie de l’éco de BFM.

Autres publications sur le traitement judiciaire des séparations conjugales :

2020 (à paraître), « Les avocat·es en droit de la famille et leurs client·es. Variations sociales dans la mise aux normes de la vie privée », Sociologie du travail, 62, n°2 (avec Gabrielle Schütz et Muriel Mille). 

2018, «“Faut s’adapter aux cultures Maître”. La racialisation des publics de la justice familiale en France métropolitaine », Ethnologie Française, XLVIII, 1, p. 131-140, [avec E. Biland, A. Bourguignon, S. Gollac, M. Mille & H. Steinmetz] 

2016, « Féminisation de la magistrature : quel est le problème ? », rubrique Controverses « Quand la mixité bascule », Travail, genre et sociétés, n°36, p.175-180 [avec Sibylle Gollac et Muriel Mille].

2016, « Enquêter, écrire et publier en collectif » [avec le Collectif Onze], ethnographiques.org, n°32- Enquêtes collectives [en ligne]

2014, « Des exploitations agricoles au travers de l’épreuve du divorce. Rapports sociaux de classe et de sexe dans l’agriculture », Sociétés contemporaines, n°96, p.77-108 [avec Sibylle Gollac].

2013, « Le juge est (souvent) une femme. Conceptions du métier et pratiques des magistrates et magistrats aux affaires familiales », Sociologie du travail,vol. 55 (3), p. 341-368[avec Muriel Mille].

2013, « Résidence alternée : la justice face aux rapports de sexe et de classe », Lien social et politique, n°69, p. 125-143 [avec Aurélie Fillod-Chabaud et Emilie Biland].

2011, « Face au contentieux de masse : les stratégies professionnelles des JAF », La Semaine Juridique,n°26, 27 juin 2011, p. 1286 [avec M. Mille et J. Minoc]

2011, « Les séparations conjugales dans les familles agricoles”Informations sociales,n°164, CNAF, p. 64-71

Recensions d’ouvrages sur les séparations conjugales:

2019, Le traitement juridique des conséquences économiques du divorce. Une approche économique, sociologique et juridique de la prestation compensatoire de Isabelle Sayn et Cécile Bourreau-Dubois pour Droit et Sociétésn°102 [avec Nicolas Frémeaux].

2013, Séparée, vivre l’expérience de la rupturede F. de Singly, Paris, Armand Colin, 2011, pour Sociologie du travailvol. 55 (4), p. 543-545 [avec S. Gollac].

2007, S’apparenter, Ethnologie des liens de familles recomposées de A. Martial, éditions de la MSH, 2003, pour les Annales, Histoire, Sciences Sociales, n°1.

Dans les médias:

23 janvier 2020, « Les femmes divorcées, grandes perdantes de la réforme des retraites », tribune dans le Monde signée avec des membres de l’équipe Justines.

8 janvier 2018, interview pour le journal La Croix, ” Depuis janvier 2017, la petite révolution des pensions alimentaires”.

15 juin 2016, participation à l’émission Les matinsde France Culture, présentée par Guillaume Erner, ” Divorce par consentement mutuel, peut-on se passer du juge ? “

 20 mai 2016, participation à l’émission Un jour en Francede Bruno Duvic, « le divorce est-il devenu trop simple ? »France Inter 

19 mai 2016,  « Le divorce par consentement mutuel privatisé », tribune publiée dans Le Monde [avec A. Ancelin, A. Fillod-Chabaud, J. Minoc, N. Rafin, G. Schütz, H. Steinmetz].

19 mai 2016, interview par Gaëlle Dupont « Le divorce sans juge sous le feu des critiques », Le Monde.

9 mai 2016, « Les séparations conjugales dans les années 1980 », interview télévisée pour l’émission Personne ne bougede Phillippe Collin, Arte.

25 juin 2015, “L’appauvrissement des mères séparées n’est pas simulé“, tribune du Collectif Onze publiée dans le Monde.

25 juin 2015,Interview par Xavier Molénat pour Alternatives économiques, “Des pensions alimentaires trop élevées ? L’étrange étude de France Stratégie”,.

10 avril 2015, « Quel mode de garde pour les tout petits ? » Interview par Lise David pour France 5, Les Maternelles [avec Sibylle Gollac]

27 janvier 2015, Interview par Marie Boëton pour La Croix,« La part de la résidence alternée a doublé en dix ans ».

17 juin 2014,  “Mères séparées : que des devoirs et pas de droits ?”, Tribune du Collectif Onze pour Médiapart.

27 février 2014, “Pension alimentaire : qui va la payer ?” interview du collectif Onze par M. Pasinetti, Envoyé Spécial, France 2.

30 janvier 2014, “Vers un divorce sans juge ?”, interview de 30 min par A. Garapon dans le cadre de l’émission Le bien commun, diffusée sur France Culture[avec W. Lignier].

12 décembre 2013, “Des sociologues se penchent sur le divorce”,, Interview pour La Croix à l’occasion de la sortie d’Au tribunal des couples.

19 novembre 2013, “Le divorce, loin des idées reçues”, Interview pour Le Parisien/ Aujourd’hui en Franceà l’occasion de la sortie d’Au tribunal des couples.

20 novembre 2013, “Pension, enfant, audience… Une enquête sur les divorces va à l’encontre des idées reçues”, interview par A.Benjamin, LCI / TF1 News.

“Des papas lésés ?” Interview de C.Bessière et A.Fillod-Chabaud par X.Molénat pour le numéro spécial de la revue Sciences Humaines, « La fin de l’homme ? L’identité masculine en question », juin 2013. Article repris le 23 octobre 2013 par l’Observatoire des inégalités.

2 mai 2013, “En père et contre toutes” Interview de C.Bessière et A.Fillod-Chabaud par G.Dupont pour un numéro spécial Le Monde, Culture & Idées.

3 novembre 2011, « Les divorces tardifs », interview de 30 min par A. Garapon dans le cadre de l’émission Le bien commun, diffusée sur France Culture.